Troyes en selle

À vélo sur Troyes et l'agglo.

Indemnité kilométrique vélo

Le décret n° 2016-144 du 11 février 2016 relatif au versement d’une indemnité kilométrique vélo par les employeurs privés est paru.

Ses principales caractéristiques sont :

  • L’IKV est de 0,25€/km.
  • Son montant est exonéré d’impôt à hauteur de 200€ par an et par personne.
  • Elle est facultative, les employeurs sont libres de la proposer ou non.
  • Elle n’est pas cumulable avec un abonnement aux transports publics.
  • L’indemnité est rétroactive à partir du 1er janvier 2016, cependant l’employeur n’est pas dans l’obligation de la verser rétroactivement.

L’indemnité kilométrique vélo peut être demandée à votre employeur sur simple rappel du décret n° 2016-144 du 11 février 2016, il sera faire les démarches nécessaires.
Libre à celui-ci de l’appliquer ou non, aucun recourt ne vous permettra de l’y forcer. Un argumentaire éditer par le club des villes et territoires cyclables est disponible pour vous aider à convaincre votre employeur, si celui-ci est réticent à appliquer l’IKV.

Pour avoir un résumé sur la saga des lois et décret concernant l’IKV, un excellent article est disponible sur le site d’Isabelle et le vélo.

Géovélo a réalisé un site internet pour calculer son indemnité, facile d’usage et pratique, on vous invite à y faire un tour.

2 Comments

  1. Super cette indemnité… Et quand l’Etat sera-t-il concerné en tant qu’employeur ? Pourquoi ne montrerait-il pas l’exemple en versant cette indemnité à ses agents (sous forme de déduction d’impôt, par exemple…) ? Je me rends tous les jours à vélo sur mon lieu de travail, mais je suis fonctionnaire…

    • Nicolas

      25 mars 2016 at 14 h 46 min

      L’Etat est le cordonnier le plus mal chaussé.
      Il faut attendre que le décret spécifique d’application soit paru au Journal officiel, ce qui peut prendre un certains temps.
      Le décret pour les employeurs privés a mis une éternité à pointer le bout de son nez, il est raisonnable de penser qu’il faudra patienter plusieurs années pour le secteur public.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*