À vélo sur Troyes et l'agglo.

Auteur : Admin (Page 1 of 8)

Le masque n’est plus obligatoire à vélo dans l’Aube

Le préfet de l’Aube vient de préciser dans un communiqué de presse que le port du masque n’est pas obligatoire pour les cyclistes et les joggeurs.

Vous pouvez désormais circuler sans masque dans le bouchon troyen. Gardez cependant toujours un masque avec vous, si vous décidez de vous arrêter chez un commerçant, il faudra en avoir un à disposition.

Cette prise de position du préfet de l’Aube est salutaire. Le masque à vélo n’était pas un bon moyen d’échapper au virus comme le précise la Fédération des Usagers de la Bicyclette dans son communiqué. Il incitait en outre l’usage de la voiture au détriment du vélo, le port du masque n’étant pas contrôlé, et l’usage des transports en commun pour les personnes ayants des difficultés respiratoires.

Part modale du vélo dans l’Aube

Le recensement réalisé en 2017 par l’INSEE nous offre les parts modales des actifs ayants plus de 15ans.
Ces informations sont importantes pour mieux comprendre les usages et les besoins attenants (aménagement cyclable principalement).

CommunePart véloPart voiture
Sainte-Savine5.6%76.4%
Troyes4.5%68.1%
La Chapelle-Saint-Luc4.1%76.4%
Les Noës-près-Troyes3.8%76.7%
Saint-Julien-les-Villas3.2%84.8%
Rosières-près-Troyes2.8%80.5%
Saint-André-les-Vergers2.8%82.5%
Saint-Parres-aux-Tertres2.7%83.5%
Pont-Sainte-Marie2.5%80.6%
Lavau2.3%90.4%
La Rivière-de-Corps1.6%88.3%
Bréviandes1.4%86.2%
Creney-près-Troyes1.4%92.3%
Saint-Germain1.2%90.0%
Villechétif1.0%93.6%
Sainte-Maure0.7%90.5%
Barberey-Saint-Sulpice0.6%90.0%

Le choix du vélo est important dans la vie des habitants de l’agglomération troyenne. Nos comptages ont montré une augmentation de l’usage du vélo de 29% au mois de Mai 2020 (entre le 11 Mai et le 31 Mai) par rapport à 2019, ce qui correspond à la moyenne nationale.

Face aux chiffres de l’INSEE, à nos comptages et aux récents propos anti-cycliste du président de l’intercommunalité. Nous invitons Troyes Champagne Métropole à revoir sa politique de mobilité en mettant enfin en place un Plan Vélo structuré, cohérent, financé et qui répond aux besoins réels des habitants.
La récente campagne publicitaire troyenne pour le vélo ne sera qu’une campagne de greenwashing si elle n’est pas suivi d’actes, du respect de la loi LAURE (L228-2) et d’une co-construction entre les différents acteurs de l’agglomération.

Pour rappel, nous avons porté un Plan Vélo lors des élections municipales 2020. La majorité du conseil municipale troyen, ainsi qu’à Troyes Champagne Métropole n’ont pas donné suite à notre Plan Vélo et n’a présenté aucun programme de développement de l’usage du vélo, de sécurisation des déplacements ou d’accompagnement vers une mobilité propre.

Liens:

Urbanisme tactique, c’est NON à Troyes.

Face à l’absence de réponse de la ville de Troyes suite à notre courrier pour des aménagements d’urgence sanitaire. Nos deux associations, Aube-Durable et Troyes en Selle, ont officiellement dévoilé les panneaux d’inauguration des pistes cyclables provisoires qui, hélas, ne verront pas le jour à Troyes.

Par voie de presse, nous avons découvert que la ville de Troyes refuse catégoriquement nos nombreuses propositions pour apaiser le trafic, faciliter la circulation des piétons et des cyclistes, tout en favorisant le respect des gestes barrières et de la distanciation sanitaire.

Découvrez la position de la ville de Troyes:

Nous avons proposés des aménagements tactiques d’urgence, aucune concertation n’a besoin d’être mise en œuvre dans cette situation sanitaire sans précédent. Les aménagements proposés sont provisoires et pourraient faire l’objet d’une concertation une fois la crise passée si les usagers et les habitants souhaiteraient les conserver. Par ailleurs, ces aménagements étant provisoires, ils sont modifiables rapidement si leur conception empêche la libre-circulation de certains ou est trop dangereux pour les piétons et cyclistes

Pour tracer des files d’attentes au sol, la ville n’a fait aucune concertation, pourtant ces marquages empêchent les piétons de circuler en respectant une distance d’un mètre et imposent une réorganisation complète des déplacements pédestres. L’exemple le plus frappant est celui de la rue Louis Ulbach:

Retrouvez nos différents photomontages, avant/après, qui ont été jugé dogmatiques et qui ne sont pas la vision de Mr le maire de Troyes.

Urbanisme Tactique
Actuellement

Urbanisme Tactique
Actuellement

Urbanisme Tactique
Actuellement

PS: La ville de Troyes offre 10000 chèques de stationnement (d’une heure) pour relancer le commerce du centre-ville. Ce dogmatisme tout-automobile est hallucinant.

Messe à Châlons-en-Champagne. Le futur de Troyes ?

Covid-19 : nos propositions pour des déplacements sécurisés dans l’agglomération troyenne

Aube Durable et Troyes en Selle se sont associés pour mettre en avant et proposer à Troyes Champagne Métropole des solutions destinées à atténuer les conséquences sanitaires du déconfinement.

Dans notre courrier nous avons alertés Mr Baroin, président de Troyes Champagne Métropole, et les maires et conseillers communautaires de l’importance de l’espace dédiés aux cyclistes et aux piétons dans ce contexte si particulier du COVID-19. L’urbanisme tactique, avec ses pistes cyclables et trottoirs provisoire, fleurit partout dans le monde tout comme en France.

Illustration à Montpellier:

https://twitter.com/VelociteMtp/status/1255837523156373504

Afin d’en faire profiter les habitants de l’agglomération troyenne, nous avons retenue plusieurs propositions:

  • Aménager des pistes cyclables expérimentales en remplacement d’une voie de circulation automobile (1er Mai, Brossolette, Croncels, bd de Dijon, Carnot, Victor Hugo, Danton).
  • Élargissement et sécurisation des bandes cyclables existantes (14 Juillet, 1er RAM, Charmille, Barbusse).
  • Mise en sens unique avec création d’une piste cyclable bidirectionnelle (Lamartine/ des Noës, Gallieni/Leclerc, Charmilles, etc).
  • Rendre accessibles aux cyclistes toutes les voies de bus.
  • Favoriser l’achat d’un vélo par l’octroi d’une prime (financé à 50% par l’État dans la limite de 200€).
  • Permettre la distanciation des piétons via l’élargissement des trottoirs.
  • Fermer les rues aux motorisés aux abords des écoles lors des entrées/sorties des classes afin de favoriser la marche et l’usage du vélo pour éviter d’être dans transporté dans une voiture étroite et sensible à la propagation du virus.

De plus, aucun point réglementaire ou législatif n’interdit la réalisation en urgence de ces aménagements temporaires.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire le courrier complet:

Pour mieux comprendre nos propositions autour du vélo et de l’espace dédié aux piétons, nous vous proposons quelques photomontages qui pourraient être mis rapidement en place par notre intercommunalité:

Pour voir d’autres photomontages réalisables sur l’agglomération troyenne, suivez nous sur Facebook et Twitter.

De plus, vous pouvez voir ou revoir le webinaire du CEREMA Aménagements cyclables temporaires et confinement, quelles opportunités ? auquel Troyes Champagne Métropole a participé.

Un guide à l’attention des collectivités est aussi disponible afin de mettre en place rapidement et efficacement une politique de mobilité sanitairement viable.

Troyes Champagne Métropole va-t-elle développer des pistes cyclables temporaires ?
Vous avez les mêmes informations que notre collectivités pour vous faire votre propre avis.

Coup de pouce Vélo: chèque de 50€

Pour en bénéficier, rendez-vous sur le site coupdepoucevelo.fr.

Le ministère de la transition écologique et solidaire a annoncé mercredi 29 avril, un plan doté de 20 millions d’euros pour faciliter la pratique du vélo à la sortie du confinement, afin d’éviter notamment un report massif des transports en commun sur la voiture.

Ce plan gouvernemental comprend notamment :

  • un forfait de 50 euros pour la remise en état d’un vélo (changement de chaîne, frein, pneu, dérailleur…) au sein d’un réseau référencé de réparateurs, qui seront répertoriés sur une plateforme dédiée prochainement et gérée par la FUB. 
  • le financement de places de stationnement temporaires.
  • le financement de formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo.
  • accélération de l’instauration dans le secteur privé du forfait mobilités durables, jusqu’à 400 euros.

L’aide pour réparer ou entretenir vos vélos sera disponible jusqu’au 31 décembre 2020.

Ce chèque de 50€ est utilisable une fois par vélo. Vous pouvez donc faire réparer plusieurs vélos qui bénéficieront chacun du chèque de 50€.
La TVA n’est pas incluse dans le chèque de 50€, il vous faudra la payer si votre commerçant est assujetti à la TVA.

Pour en bénéficier et découvrir la liste des vélocistes qui peuvent vous accueillir, rendez-vous sur le site coupdepoucevelo.fr.

COVID19: Peut-on se déplacer à vélo ?

Oui, mais uniquement pour les motifs de l’attestation de sortie.

Le Conseil d’État à rendu son ordonnance de jugement et enjoint le gouvernement à indiquer publiquement et largement que le vélo peut être utilisé pour les déplacements autorisés durant le confinement.

Face au Coronavirus #COVID19 le confinement est de rigueur.
Si vous avez la nécessité de vous déplacer pour:

  • aller au travail
  • faire vos provisions, récupérer des médicaments
  • porter assistance aux personnes vulnérables
  • consulter un médecin
  • faire une activité physique (1km, 1h)
  • vous présenter aux services de police ou répondre à une convocation administrative ou judiciaire (décret 2020-279)

Vous avez le DROIT d’utiliser votre vélo. Ce n’est PAS interdit. Vous devez absolument avoir une Attestation de déplacement dérogatoire pour le faire.
Gardez cet article dans vos favoris pour le montrer aux forces de l’ordre.

Dans le cas d’une verbalisation abusive des forces de l’ordre car vous étiez à vélo, avec une attestation valide, vous devez ne pas payer l’amende et contester le PV en mentionnant l’ordonnance du 30 avril 2020 (PDF).

Mise à jour de l’article suite au recours de la FUB auprès du Conseil d’État.

#PlanVélo2020: qu’en disent les candidats ?

Le PlanVélo 2020 a été envoyé à l’ensemble des candidats des communes de l’ancien Grand Troyes, soit par courrier, par mail ou en message privé sur les réseaux sociaux.
Le tableau ci-dessous liste les réponses des candidats ayants répondu à nos 33 propositions (34 pour Troyes) sur le site municipales2020.parlons-velo.fr. Les réponses sont ajoutées au fur et à mesure que nous les recevons.
La dernière colonne indique le nombre de propositions approuvées par le candidat.

Listes deVilleRéponsesPropositions
Guitton Jordan (RN)TroyesDispo sur parlons-velo.fr ou en PDF28
Anna Zajac (PC/PS)TroyesDispo sur parlons-velo.fr ou en PDF31
Lionel Paillard (LO)TroyesDispo sur parlons-velo.fr ou en PDF0
Loëtitia Carougeaot (LREM)TroyesDispo sur parlons-velo.fr ou en PDF34

Commentaire des candidats sur nos propositions:

Jordan Guitton (RN) pour Troyes: aucun commentaire particulier.

Anna Zajac (PC/PS) pour Troyes: quelques commentaires sur nos propositions dont un commentaire général:

La question du vélo est à prendre en considération dans un plan global de déplacement afin de réduire les pollutions, sécuriser les cyclistes mais aussi les pétons, imaginer l’avenir des déplacements en vélo bus péri-bus etc… des expériences existent sur ces questions

Lionel Paillard (LO) pour Troyes: un commentaire général:

Les travailleurs ne décident pas de l’endroit où ils travaillent ni de l’endroit où ils habitent, ils s’installent et habitent là où ils peuvent, en fonction du salaire déterminé par le rapport de force entre patrons et travailleurs et du marché de l’immobilier. Dans cette société, la circulation à vélo constitue souvent pour les travailleurs un moyen individuel et dangereux de pallier les carences en transports ou en logements bon marché à proximité de leur travail. Ils sont obligés d’habiter de plus en plus loin de leur lieu de travail. Ce ne sont pas quelques pistes cyclables qui suffiront à résoudre le problème de la pollution, du transport, des logements éloignés du lieu de travail ou de la sécurité des cyclistes sur la route, notamment à l’heure où le gouvernement Macron encourage massivement l’abandon du fret ferroviaire, la circulation en cars diesel polluants ou le développement de plateformes comme Delivroo qui exposent de jeunes travailleurs aux dangers permanents de la conduite à vélo sur des infrastructures inadaptées. Des élus au service des travailleurs aideraient ceux-ci à se mobiliser pour imposer de disposer d’infrastructures de transports, dédiées au vélo ou à d’autres moyens de transports collectifs, adaptées à leurs besoins ou pour imposer de disposer de logements bon marché à proximité de leur lieu de travail et de la gratuité des transports.

Loëtitia Carougeat (LREM) pour Troyes: quelques commentaires sur nos propositions dont un commentaire général:

Développer un plan vélo structurant, cohérent et financé à l’échelle de Troyes et son agglomération est une priorité pour moi. Offrir la possibilité de se déplacer à vélo, à pied et entre transport en commun sans avoir peur, en confort et avec des cheminements efficaces est essentiel.


#PlanVélo 2020

[En bref] Questionnaires, plan vélo et réponses des candidats sur m20.parlons-velo.fr:
- Barberey-Saint-Sulpice
- Bréviandes
- Creney-près-Troyes
- La Chapelle-Saint-Luc
- La Rivière-de-Corps
- Lavau
- Les Noës-près-Troyes
- Pont-Sainte-Marie
- Rosières-près-Troyes
- Saint-André-les-Vergers
- Saint-Germain
- Saint-Julien-les-Villas
- Saint-Parres-aux-Tertres
- Sainte-Savine
- Troyes

Dans l’agglomération troyenne, il est extrêmement facile de circuler, se rendre à son travail, à l’université ou à la piscine, faire ses courses, déposer ses enfants, aller au restaurant… à condition de prendre sa voiture.

Les piétons et les cyclistes, eux, sont punis.

Soixante ans de politique publique favorisant la voiture ont rendu les déplacements à pied ou à vélo inefficaces et dangereux, hormis dans l’hyper centre. Aujourd’hui, le trafic automobile en centre-ville est tel, que c’est le bas du bouchon – rond-point du Général Patton, Bds Victor Hugo et 1er RAM– qui est le quartier le plus pollué de l’agglomération. Preuve, s’il en était besoin, que le choix de conserver 2 fois 2 voies boulevard Carnot dans le quartier de la gare est un choix inadapté qui ne tient pas compte des inconvénients de la voiture : nuisances sonores et pollution de l’air, violence routière, emprise de l’espace réduisant la place pour les piétons et les cyclistes, impact sur la santé…

Les cyclistes méritent un plan cohérent, structurant et financé pour des déplacements sécurisés et facilités.
C’est pour cela que Troyes en Selle porte ce plan vélo 2020 aux élections municipales 2020.

Le plan vélo doit vous servir de guide afin d’avoir une vision globale de ce qu’il faudrait faire pour satisfaire l’essentielle des actuels et futurs cyclistes de l’agglomération troyenne.
N’hésitez pas à vous en saisir !

#PlanVélo 2020: bientôt sur vos écrans

Troyes en Selle s’est donné comme mission de mettre en avant un plan vélo ambitieux, structuré et conçu par des cyclistes pour rendre le vélo accessible à tous citoyens de l’agglomération troyenne, de 2 à 97 ans.

Notre plan vélo est encore en cours de rédaction, il sera à destination des citoyens mais aussi et surtout des candidats aux élections municipales.
Le vélo est un enjeu important des prochaines années.
Entre le changement climatique et l’augmentation du coût de la vie, développer une politique cyclable sera crucial pour la qualité de vie des habitants, promouvoir des déplacements sûrs, confortables et fluides et réduire la dépendance à l’automobile.

Afin d’éviter des erreurs grossières ou des surenchères électorales, notre plan vélo servira d’objectif raisonnable dont l’essentiel sera réalisable dans les 6 ans. Libre aux candidats de s’en inspirer ou de le reprendre tel quel. Nous sommes par ailleurs à la disposition des candidats et de tous citoyens de l’agglomération pour répondre à vos questions.

Pour vous aider à choisir une liste aux élections municipales, vous pourrez découvrir notre plan vélo sur municipales.parlons-velo.fr et consulter les engagements des candidats de l’agglomération troyenne au questionnaire que notre association leur a adressé.
Suivant leurs réponses, vous pourrez connaître leur volonté, ou non, d’offrir à l’agglomération troyenne une place retrouvée pour le vélo.

Le plan vélo sera publié dans les prochains jours.

Baromètre des villes cyclables: enquête terminée

L’enquête du Baromètre des villes cyclables 2019 est terminée.
Avec 184484 réponses c’est la plus grande enquête sur le vélo au monde !

L’Aube compte 653 réponses (+88% par rapport à 2017).
Troyes est classée avec 469 réponses (+51%), suivi de Sainte-Savine avec 76 réponses (+387%).
La FUB a d’ores et déjà réalisée une carte des points noirs et des tronçons à aménager en priorités suite aux réponses. La carte est pour l’instant réservée aux journalistes ainsi qu’aux associations.

Carte des points noirs et des axes à aménager

Ces données vont être utilisée pour la réalisation de notre #PlanVélo. Nous vous remercions de votre participation. Grâce à vous nous allons pouvoir proposer des solutions, pour vos problèmes de circulation, aux candidats des élections municipales 2020. 🚲🚲🚲

Les aménagements récents ne conviennent pas aux cyclistes.

Site Parlons-Vélo de la FUB 👉 https://parlons-velo.fr
Cartographie des points noirs et tronçons prioritaires 👉https://carto.parlons-velo.fr/

Retrouvez les vidéos qui ont été publiées pour faire la promotion du Baromètre des villes cyclables 2019 sur notre page Facebook, sur notre compte Twitter et sur notre chaîne Youtube.
Nos bénévoles sont formidables, un grand merci à eux pour ces réalisations.

Dernière mise à jour: 01/12/19


« Older posts

© 2020 Troyes en selle

Theme by Anders NorenUp ↑