Troyes en selle

À vélo sur Troyes et l'agglo.

Baromètre: Les enfants et personnes âgées ne peuvent se déplacer en sécurité

Le plus mauvais point du baromètre, avec 1,9/6, les cyclistes, jeunes ou âgés, ne peuvent pas se déplacer en sécurité à Troyes.

Cette très mauvaise note s’explique en partie par les 3 autres points négatifs du baromètre. L’absence d’aménagement cyclable sur les grands axes et sur les intersections,et l’absence de solution face aux travaux sur les voies cyclables empêchent un nombre important d’enfants et de personnes âgées de circuler à vélo. Mais la principale raison est avant tout la circulation motorisé importante et parfois agressive qui empêche de se déplacer en sécurité.

Retrouvez dans cet article nos solutions afin de rendre possibles les déplacements de ces cyclistes.

En 2017 le Comité National de la Sécurité Routière a rendu obligatoire le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans. Cette mesure, visant la sécurité des enfants n’a été suivi d’aucun indicateur d’efficacité. Notre association, lors des comptages cyclistes, a constaté une stagnation des déplacements d’enfants à vélo. Alors que le nombre d’adultes se déplaçant à vélo a augmenté sur la même période.
Les mesures visant à faire assurer la sécurité par l’usager sont des échecs pour les mobilités actifs.

C’est pourquoi nous souhaitons avancer plusieurs solutions afin de faciliter les déplacements des enfants et personnes âgées à vélo.

Aux abords des écoles

Les déplacements à pieds ne sont pas aisés aux abords des écoles. La municipalité doit d’ailleurs engager des personnes qui ne s’occupent que des traversées piétonnes aux passages piétons ! Les trottoirs sont souvent occupés par des parents en automobiles déposant leurs enfants. Les rues aux abords des écoles sont aussi le théâtre de nombreux excès de vitesse de parents automobilistes.

Une solution existe pour palier à ce grave problème de sécurité. Elle est d’ailleurs utilisée durablement par des communes françaises, avec un succès important sur la mobilité et la sécurité des enfants, qu’ils soient à pied ou à vélo.

La fermeture des rues aux abords des entrées des écoles. Solution simple, qui nécessite la présence d’un seul agent ou du concours du chef d’établissement, elle consiste a installer des barrières de part et d’autre des entrées de l’école. Barrières qui seraient déployés lors des entrées et sorties des écoliers. Les véhicules motorisés seraient interdits, sauf riverains. Seuls les piétons et cyclistes pourraient accéder à l’école.
Bien sûr, cette solution demande aussi aux policiers municipaux d’être réactifs afin de restreindre efficacement les stationnements gênants et très gênants qu’ils pourraient y avoir sur les trottoirs ou sur les voies cyclables attenants aux barrières.

Grâce aux cartes scolaires, les enfants n’ont qu’une courte distance à effectuer pour rejoindre leur école.

Ce type de solution est par ailleurs plébiscités par l’association Place au Vélo Nantes, elle a développé le dispositif éco-mobilité scolaire de Nantes Métropole. Un dispositif qui doit permettre de réduire la pression automobile et renforcer le sentiment de sécurité afin de favoriser les déplacements actifs.
Exemples avec cet article de France Bleu qui traite d’une commune ayant utilisée cette solution et le groupe scolaire Ernest Renan à Villeparisis bénéficie aussi de cette solution.

Une carte non exhaustive recense ces initiatives partout en France:

 

Apaiser la circulation motorisée

Pour assurer la sécurité et la facilité des déplacements des personnes âgées, la seule solution est d’apaiser le trafic motorisé.
La mise en place d’une zone30 sur l’ensemble de la commune, hors axes aménagés avec des pistes cyclables, permettrait d’arriver rapidement à une meilleure sécurité des déplacements à vélo. Cette zone30 devrait être suivi d’aménagements empêchant physiquement la vitesse élevée des conducteurs motorisés, chicanes, réduction de chaussée, etc.
La mise en place systématique de doubles sens cyclables et de cédez-le-passage cycliste au feu permettrait d’éviter aux seniors des efforts importants en évitant les détours et les relances.

Le traitement de ce point pour les cyclistes jeunes ou âgés est important pour mesurer la cyclabilité d’un territoire. Apaiser la circulation motorisée doit être une priorité afin de retrouver des rues sécurisés et accessibles à chaque citoyen.

Retrouvez notre première analyse du baromètre et nos solutions pour améliorer la ville sur cet article.

3 Comments

  1. Bonjour
    La réduction de chaussée n’est pas un bon aménagement pour les cyclistes : je test tous les jour rue Kleber
    Quand on est dans le sens prioritaire les voitures arrivant en face force le passage car il y a la place après tout même si il y 10 cm entre vous et la voiture voir le rétro qui tape le guidon (du vécu)
    Dans l’autre sens les véhicules qui vous suivent n’hésite pas à doublé à cet endroit

    • Bonjour,
      La rue Kléber est une chaussée assez large, 7,5 à 8m pour un double sens de circulation. Une réduction à 6m serait déjà plus judicieux.
      Pour le cas de l’écluse au niveau du bar Le Colibri je n’ai aucun chiffre mais la rue est effectivement large à ce niveau. Le vrai problème est d’avoir ajouté deux places de stationnement automobile pour les clients du PMU.
      Une écluse bien conçue ne doit pas être une gêne pour les cyclistes. Elle doit comporter des bypass pour éviter les situations à risque comme évoquées dans votre commentaire.

      L’article tente de faire une généralité pour être compréhensible, difficile d’évoquer les cas d’aménagements très mal conçu comme justement cette écluse rue Kléber.
      Cette rue pourrait être requalifiée avec un sens unique et une piste cyclable bidirectionnelle. Les automobilistes arrivant de la rue Girardon pourraient emprunter la rue Célestin Philbois et le quai de l’Abattoir.

  2. Autant pour moi
    Par rétrécissement de la chaussée j’ai visualisé écluse et non rétrécissement sur toute la longueur
    DSL pour le hors sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Troyes en selle

Theme par Anders NorenHaut ↑